• XV de France. Pourquoi Cyril Baille a-t-il été préféré à Dany Priso pour démarrer contre l'Australie ?

    Il y a 2 mois - Par Le Rugbynistère

    XV de France. Baille et Danty titulaires contre l'Australie, Ramos en 15, Falatea sur le bancLongtemps pressenti pour démarrer face à l'Australie, Dany Priso sera finalement sur le banc dans un rôle de finisseur si cher à Fabien Galthié. C'est le Toulousain Cyril Baille qui va démarrer avec le numéro 1 dans le dos. Une titularisation qui a de quoi surprendre les supporters comme les observateurs. Opéré cet été, le pilier n'a que 34 minutes de Top 14 dans les jambes et une petite semaine de préparation avec le XV de France. La question se pose donc quant à sa faculté à tenir un match...
    Lire la suite ...

     

  • XV de France. Baille et Danty titulaires contre l'Australie, Ramos en 15, Falatea sur le banc

    XV de France. Baille et Danty titulaires contre l'Australie, Ramos en 15, Falatea sur le banc

    Il y a 2 mois - Par Le Rugbynistère

    15 de France. Gros et Wardi out, Baille encore juste... Est-ce enfin l'heure de Dany Priso ?Fabien Galthié a dévoilé la composition du XV de France pour le test face à l'Australie samedi. Malgré de nombreuses absences dans les rangs tricolores, dont celle récente de Paul Willemse, le XV de départ est très solide. C'est le Toulouse Flament qui débutera dans la cage avec le Racingman Woki. Comme annoncé, Romain Ntamack est bien titulaire à l'ouverture aux côtés d'Antoine Dupont. Le Rochelais Danty sera bien présent pour former la paire de centre avec Gaël Fickou. Aux ailes, on retrouve...
    Lire la suite ...

     

  • 15 de France. Gros et Wardi out, Baille encore juste. Est-ce enfin l'heure de Dany Priso ?

    15 de France. Gros et Wardi out, Baille encore juste. Est-ce enfin l'heure de Dany Priso ?

    Il y a 2 mois - Par Le Rugbynistère

    "Le malheur des uns fait le bonheur des autres". Un adage bien connu, qui symbolise parfaitement la situation actuelle du XV de France. Car oui, à moins d'un an de la Coupe du Monde 2023, les places vont coûter de plus en plus chères chez les Bleus. Certains manqueront malheureusement l'évènement (ou du moins une bonne partie de la saison ou de la préparation), ce qui laissera l'opportunité à d'autres joueurs de briller à leur place. Un constat cruel, mais qui est inhérent au sport de haut niveau. Preuve en est avec le poste de pilier gauche : titulaire indiscutable chez les Bleus, Cyril...
    Lire la suite ...