• «Oyo», bien sûr, et puis

    Il y a 3 jours - Par La Dépêche

    Jamais le nombre de qualifiés potentiels n'avait été aussi élevé. L'ancien club de Top 14 sera le favori logique mais derrière, c'est le grand embouteillage. Cette année, nous n'irons plus à Dax et à Narbonne, fiefs historiques du rugby français. Comme nous n'allons plus depuis quelque temps à Tarbes, Auch, Albi. Ce n'est pas neutre mais c'est ainsi. La carte du rugby professionnel est redessinée chaque saison. Au détriment du grand sud-ouest...
    Lire la suite ...